Personnes introverties, de bonnes entrepreneuses?

Entrepreneurs introvertis et entrepreneuses introverties – Un avantage?

Introvertis, extravertis, ambivertis… Comment faire pour prendre soin de tout le monde en entrepreneuriat? C’est un préjugé récurrent de penser que le monde des affaires en est un d’extravertis. Mais est-ce que les personnes introverties sont de bonnes entrepreneuses?

Pour vendre, il faut savoir se mettre de l’avant, être à l’aise de faire du réseautage, parler à des inconnus pour faire de la prospection, savoir charmer pour “closer des ventes”. Toutes des qualités qu’on a associées principalement aux extravertis.

On associe plutôt les introvertis à des gens qui ne parlent pas trop, qui ne prennent pas de place, qui n’ont pas confiance en eux.

Mais tout ça, c’est faux! Il y a de nombreux avantages à être un entrepreneur introverti. 

Mets ça dans tes oreilles pour découvrir pourquoi!

 

Qu’est-ce qu’un introverti et un extraverti? 

C’est le psychiatre suisse Carl Jung qui a parlé de la dichotomie introverti/extraverti pour la première fois au début des années 1900. Il a établi que les introvertis sont des gens qui se ressourcent dans la réflexion avec eux-mêmes, mais sans que cela n’ait rien à voir avec la peur du jugement de la part des autres. 

Il s’agit plutôt de définir la façon dont les gens vont recharger leur batterie. La meilleure façon de l’expliquer, c’est de comparer ça à la barre d’énergie dans les jeux vidéos, qui monte et qui descend.

Pour les introverti·e·s, la barre d’énergie descend quand iels sont avec d’autres personnes, ou du moins en grand groupe, et elle remonte quand iels passent du temps en solo. Pour les extraverti·e·s, c’est le contraire, la barre remonte (ou en tout cas, ne descend pas) en présence d’autres personnes, et elle va plutôt se vider s’iels passent trop de temps en solitaire. Évidemment, ce n’est pas noir ou blanc, c’est un spectre. Les gens qui se reconnaissent un peu dans les deux vont se situer au milieu et on va les appeler les ambivertis.

Une chose importante à savoir, c’est que le spectre introverti/extraverti n’a rien à voir avec la timidité, qui est plutôt reliée à une anxiété plus ou moins importante face au jugement des autres.

Et c’est ce qui mélange les gens! 

Si je me prends en exemple, je me considère comme une ambivertie avec une tendance assez introvertie. Ça va être naturel pour moi de donner des formations, ou de faire des entrevues avec une personne à la fois. Parce que l’interaction 1:1 est moins épuisante pour moi. Même dans le cas d’une formation live, je vois ça comme du 1:1, parce qu’il y a moi et l’audience, contrairement à l’animation d’un mastermind ou à la participation à un atelier de groupe. Ça va m’arriver de participer à des panels avec plusieurs personnes… mais c’est certain que je vais faire une sieste après. 😆

Toutefois, comme je sais performer dans des situations sociales, que je n’ai pas peur du ridicule, bref, que je suis pas timide, les gens pensent automatiquement que je suis extravertie.

Je le répète, ça n’a rien à voir. 🤷🏻‍♀️

Parfois, c’est difficile d’être introvertie dans une culture qui favorise les qualités qui sont généralement associées aux extravertis. - Annie Picard

Les recherches psychologiques sur les introvertis

En fait, le cerveau d’une personne introvertie ou extravertie fonctionne carrément de façon différente. C’est grâce à des scanners cérébraux et au profilage génétique que des chercheurs et chercheuses en sont venus à cette conclusion-là. 

Ça a commencé en 1960 quand le psychologue Hans Eysenck a émis l’hypothèse que les extravertis avaient un niveau d’excitation plus faible par rapport à des stimuli. On parle d’excitation dans le sens d’éveil, de capacité de réaction. Par exemple, si tu fais du jogging, tu es plus en alerte, plus excité·e, que si tu regardes un film.

Ce niveau d’alerte varie au courant de la journée, de la vie, et pour tout le monde.

En 2005, une équipe de chercheurs dirigée par Michael Cohen, de l’université d’Amsterdam, a pu vérifier cette hypothèse. Et ce que les expériences ont démontré, c’est qu’effectivement, ça en prend pas mal plus à un.e extravertie pour atteindre un niveau d’éveil ou d’excitation agréable, que pour la moyenne des gens. 

Au contraire, ça va en prendre moins à un.e introverti.e. D’où le fait que les personnes introverties peuvent se sentir surstimulées et fatiguées.

Pour tester, l’équipe a fait remplir un questionnaire de personnalité aux participants et aux participantes et elle a prélevé un échantillon de salive pour effectuer le profil génétique.

Ensuite, elle a placé les participant.e.s dans un scanner et elle leur a demandé de placer un pari. Et ce que ça a démontré, c’est que lorsque le pari était gagnant, les extraverti·e·s réagissaient plus fortement et étaient plus stimulé·e·s émotionnellement.

Là, je fast forward plein d’analyses, mais en résumé, les personnes extraverties vont apprécier davantage les sports d’aventure, les rencontres avec des nouvelles personnes et les surprises, alors que les personnes introverties vont être de meilleures planificatrices et apprécier davantage les routines et les événements prévisibles.

Ce qu’on préfère vient de la façon dont notre cerveau réagit au monde. Et il y a peu de choses qu’on peut y changer. 🤷🏻‍♀️

Donc, les introverti·e·s qui écoutent le podcast, arrêtez de tenter à tout prix de modifier vos comportements, de devenir plus sociables et de vous mettre davantage de l’avant si ça vous rend inconfortables. Vous n’avez rien à régler avec vous-mêmes, c’est la faute de votre cerveau. 

Les avantages d’être un entrepreneur introverti

Une étude de la Harvard Business Review dit que les introvertis occupent seulement 12% des postes de gestion, mais la même étude dit que les entreprises dirigées par un ou une PDG introverti.e.s obtiennent de meilleurs résultats financiers.

Ça peut s’expliquer par toutes les belles qualités des personnes introverties:

 

Une bonne capacité d’écoute

Comme les introverti·e·s ne passent pas leur temps à parler, iels vont passer beaucoup de temps à écouter. Et ça leur permet de mieux analyser les situations, les chiffres, les stratégies, et de mettre en place des actions concrètes qui vont être efficaces.

Une gestion d’équipe saine et efficace

Encore une fois, la gestion d’êtres humains demande d’écouter plus que de parler. Les introverti·e·s focussent moins sur le fait d’acquérir du pouvoir ou d’être le centre de l’attention. Iels vont avoir plus tendance à voir et à mettre de l’avant les qualités chez les autres.

Des talents en négociation et compromis

Parce que les interactions sociales ont tendance à les épuiser, les personnes introverties vont aussi favoriser la bonne entente et éviter les conflits, qui demandent énormément d’interactions et d’énergie.

 

Une indépendance

Comme les entrepreneurs introvertis n’ont pas besoin de l’approbation des autres pour recharger leur batterie, ça fait d’eux des gens qui vont être très self driven. Qui vont être capables d’aller de l’avant dans leurs projets sans attendre après les autres. Ils vont aussi bien performer quand ils travaillent seuls.

 

Des propos réfléchis et profonds

Les personnes introverties ne parlent pas pour ne rien dire, pour des raisons d’économie d’énergie. Donc, ce sont des gens qui ont tendance à être concis, à dire des choses importantes et à avoir des réflexions profondes. Ils sont aussi bons pour analyser et synthétiser.

Et tout ça, ce sont d’excellentes qualités en entrepreneuriat, ou même en tant qu’employés.

J’invite donc les entrepreneur·euse·s introverti·e·s à s’aimer davantage, et aux autres, à adopter des pratiques de travail inclusives pour tous et toutes, qui respectent les énergies de chacun.e. 

 

Comment inclure les personnes introverties en entreprise? 

Voici quelques exemples de pratiques à adopter pour mieux inclure les personnes introverties en entreprise:

  • Offre des espaces de travail qui ne sont pas des espaces à aires ouvertes. La mode en design est aux aires ouvertes, mais il peut être vraiment difficile pour une personne introvertie de bien se concentrer et performer dans ces conditions. Privilégie le travail à distance flexible.

 

  • Donne le temps aux gens introvertis de te répondre. Les appels imprévus ou les demandes de réponses immédiates à des courriels, ce n’est pas naturel chez les introvertis. Ce n’est pas une question de procrastination ou de paresse, c’est qu’ils aiment prendre le temps de réfléchir à une situation et de donner la meilleure réponse possible.C’est aussi valide si tu fais des séances de brainstorm dans tes ateliers de groupe ou tes équipes de travail. Ça va être difficile pour certaines personnes de prendre la parole rapidement devant tout le monde. Si tu fais ça en plusieurs étapes (une préparation en solo, puis un partage des réponses en groupe), ça va être plus facile pour tout le monde de s’exprimer.

 

  • Si tu es doué·e pour détecter si une personne est introvertie ou extravertie (ou si tu leur as demandé), tu peux aussi adapter ta façon de donner du feedback. Les introverti·e·s vont préférer recevoir du feedback en privé parce qu’iels n’aiment pas attirer l’attention sur eux et elles, tandis que les extraverties vont préférer recevoir des compliments en public. Ça va avoir un plus grand impact sur eux et elles. Évidemment, comme dans n’importe quelle situation, le mieux est de communiquer et de demander les préférences des personnes concernées parce qu’on est plus qu’une étiquette et que tout est un spectre.

 

  • Finalement, je veux t’inviter à briller dans tes zones de génie. Si tu es extraverti.e, parle, prends le spotlight dans la bienveillance et fais-toi voir. Si tu es introverti·e, opte pour des stratégies qui vont te faire sentir bien et qui ne te vide pas de ton énergie.

 

D’ailleurs, si pour toi c’est plus facile de produire du contenu dans lequel tu n’es pas nécessairement mis de l’avant (comme des vidéos, des lives ou des entrevues), je t’invite à miser sur des stratégies de promotions qui vont respecter la personne que tu es et, j’ai nommé: le référencement organique, que ce soit sur Google ou sur Pinterest.

Non seulement ça ne brûlera pas ton énergie parce que c’est une stratégie que tu peux mettre en place à ton rythme, sans TE mettre de l’avant, mais en plus, le référencement organique, ça te permet de te créer du trafic de façon passive, sur le long terme.

Si ça te tente, les inscriptions pour la masterclass Punaises, sur Pinterest, sont ouvertes jusqu’au 10 juin 2022, 19h, heure du Québec.

Punaises, c’est 2 sessions de 90 minutes pour maîtriser Pinterest pour ta business et développer un trafic organique constant de nouveaux clients qui cherchent exactement le service que tu offres.

Profites-en, c’est rare que j’suis live! 😉

Punaises - Masterclass Pinterest 101

Cet épisode a résonné avec toi? Viens me jaser sur Instagram si tu en as l’envie et l’énergie @_slasheuse.co.

Mentionné dans l’épisode

 

  

Annie Picard 

Annie Picard est rédactrice Web depuis 2014. Spécialisée en rédaction optimisée pour les moteurs de recherche, elle crée du contenu qui performe bien sur Google et sur Pinterest. Freelance, elle travaille avec les solopreneurs, les petites entreprises, les coopératives et les OBNL en écrivant des textes pour leur site Web et en leur offrant des formations spécialement créées pour eux. Quand elle n’est pas devant un ordinateur, vous la verrez en patins à roulettes aux pieds, dans un parc, une bière à la main ou en voyage à l’autre bout du monde.

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.